Cris(e)

Nous connaissons tous dans nos vies des périodes de crise, que ce soit au niveau individuel ou au niveau collectif.

La crise est une période où l'on ressent de la violence, c'est un appel au changement. Et bien souvent c'est un appel de quelque chose qui n'a pas été respecté en nous et qui cherche à se manifester... Parfois avec des cris, ou bien de la colère. Dans tous les cas c'est une sorte de pression que nous ressentons, un conflit entre ce que nous vivons à l'extérieur et ce que nous sommes à l'intérieur. Et nous ignorons bien souvent volontairement nous-mêmes ce que nous sommes à l'intérieur.

Mais ces forces de vie qui nous animent ne se laissent pas si facilement étouffer : Vient un moment où l'on ne peut plus les enfermer. Tels des animaux sauvages, les voila qui se rebellent et cherchent à retrouver leur liberté. Et si l'on n'a pas appris à vivre en bonne entente avec elles, elles risquent d'autant plus de vouloir sortir leurs griffes et leurs crocs pour apprendre à se faire respecter.

Pétages de plombs

Il y a des périodes où rien ne va plus dans notre vie !

La pression devient alors insoutenable, et à force de la subir en silence, à force d'enfouir sa souffrance au fond de soi, on finit par ne plus être capable d'avancer.

C'est dans ce type de moment, quand on semble toucher le fond, que survient parfois un regain d'énergie salutaire qui nous pousse à rechercher un nouveau souffle. Ce sursaut, qui peut nous amener à hurler, à casser quelque chose ou à mordre, est à la fois un instant de profonde détresse où la souffrance a sans doute atteint son point culminant, mais aussi ce point de non retour où notre vie peut complètement se transformer parcequ'il n'est plus question de subir plus longtemps ce qui nous oppresse.

Ce point de rupture, d'où peut advenir le meilleur comme le pire, est une sorte de renaissance ! Parcequ'avant de trouver des solutions aux problèmes qui nous empoisonnent, il faut déjà savoir dire "Stop !" à ce qui n'est plus supportable ... et laisser derrière soi ce qui nous encombre pour laisser place à une nouvelle vie ! 

Ces instants de lacher-prise, que je mets en scène dans mes dessins, peuvent apparaître tantôt inquiétants tantôt ridicules, de par la bizarrerie de nos attitudes dans ces moments-là. Ce sont dans tous les cas des instants pendant lesquels nos masques tombent et nous révèlent dans notre humanité parfois dépassée par la complexité de nos vies.

dessin cacq
dessin cacq

Graphite sur papier à dessin 100x70 cm - 2015

Graphite sur papier à dessin 100x70 cm - 2015

dessin cacq
 

Graphite sur papier à dessin 100x70 cm - 2016

 
dessin cacq
dessin cacq

Graphite sur papier à dessin 29,7x21 cm - 2015

Graphite sur papier à dessin 29,7x21 cm - 2015

dessin cacq
dessin cacq

Graphite sur papier à dessin 29,7x21 cm - 2016

Graphite sur papier à dessin 29,7x21 cm - 2015

Thérianthropie

En chacun de nous, une part animale tente d'émerger.

La laisser libre de toute contrainte, c'est permettre à l'instinct individuel de semer le chaos et la destruction. Mais l'étouffer nous prive d'une énergie primordiale immense, et amène souvent à vouloir la réprimer chez l'autre, générant ainsi une réaction contraire. Car bien souvent, la négation de cette énergie animale la pousse à se manifester de manière plus violente que jamais, nous poussant à des actes inconscients, individuels ou collectifs.

Une autre voie consiste à la faire sortir de l'ombre et l'accepter en soi, pour l'amener à s'exprimer de manière constructive et symbolique, afin qu'elle collabore à notre épanouissement.

C'est un chemin difficile et parfois dangereux de faire face à son animal intérieur pour mieux l'apprivoiser.

dessin cacq
dessin cacq

Sanguine et craies d'art sur papier 100x70cm - 2017

Fusain et craies d'art sur papier 70x100cm - 2017

dessin cacq
 

Fusain et craies d'art sur papier 70x100cm - 2017